Touch Pas au Grisbi

... Reprise des entraînements : Le mercredi 04/09 à 20h ...

Le jeu - Les 5 P



Le jeu - Les 5 P
Bonjour à tous,

En ces périodes de vacances, et à 2 semaines de notre rentrée sportive, voici un premier volet concernant notre approche du Touch, tout du moins ce que nous pensons qu'elle devrait être...
Pour commencer, et c'est l'objet de ce premier volet, voici un texte rédigé par Zarne cette année et concernant les 5 P.
Ce sont des règles de jeu à adopter, qui peuvent paraître parfois évidentes, mais que nous ne mettons pas toujours en pratique.
C'est pourquoi il est bon de les rappeler avant la reprise :

Les 5 P :

(Traduction d’un texte de Zarne)

 

1 - Pace and Intensity : Rythme et Intensité

2 – Possession

3 – Position :

3.1 Position (Field) – Position sur le terrain

3.2 Position (Ruck) – Position dans le rollball

3.3 Position (Availability) – Position dans le jeu

 

1 - Pace and Intensity (ou Rythme et intensité)

(Ndlr / Autrement dit : « A fond, à fond, à fond !!! »)

 

A mon avis, beaucoup d’équipes débutantes comme confirmées jouent sur un rythme trop lent.

Or les équipes qui s’obligent à mettre du rythme et de l’intensité dans leur jeu, sont en position de force et créent les conditions propres à la victoire.

Nous devons donc nous améliorer sur ce point et s’en servir de base pour notre jeu.

 

Chaque joueur doit développer et maintenir du rythme dans son jeu et celui de l’équipe.

Et la condition physique est primordiale pour jouer sur un rythme élevé.

Cela signifie également que vous devez réaliser toutes les techniques et les exercices à l’entraînement, correctement et sur un rythme élevé.

Il vous faut donc structurer vos séances d’entraînement à une allure attendue dans le jeu.

 

Et même si nous devons arrêter le jeu (explications, pauses, …), il faut savoir remettre de l’intensité dans les exercices, quitte à faire des pauses plus fréquentes.

Mais ce ne doit pas être un souci car les pauses permettent de revenir sur des points et faire les ajustements nécessaires à nous améliorer.

 

Quand je m’occupais des équipes NZ et que nous jouions à 6 contre 6 sur la marque des 5 m, je leur demandais de jouer à fond pendant 5 minutes (sans pause).

L’attaque comme la défense se font alors sur les rythmes les plus élevés possibles et ainsi les joueurs peuvent s’habituer à jouer à ce rythme.

Nous effectuions des pauses d’1 minute après chaque session, pendant lesquelles les erreurs étaient pointées du doigt et corrigées.

L'avis de chaque joueur était alors demandé afin de permettre à chacun de prendre du recul et d'améliorer sa vision du jeu. Nous décidions ensuite des actions à mener pour améliorer la session suivante.

 

De plus si on travaille sur une construction de jeu (remontée du terrain) basée sur 4 arrows (en NZ on est sur 4 arrows au lieu de 3 en France), je m’assure que les middles sont au milieu et les links ou Wings sur les ailes. Et je maintiens un rythme élevé (sprint) où les middles dirigent le jeu sous la pression de la défense.

 

Note
Suivant le niveau de compétences de l’équipe, et si nécessaire, il faudra d’abord travailler la technique avant d’essayer d’augmenter le rythme et l’intensité.

Sinon les joueurs risquent de se décourager ou de faire n’importe quoi avec la balle ; en essayant de jouer sur un rythme élevé avec des techniques non maîtrisées.

Tous les exercices et travaux techniques doivent toujours être réalisés à 100%. Ainsi on n’a pas besoin de travailler la condition physique et par voie de conséquence, on gagne du temps.

 

2 - Possession 

S’assurer que les joueurs en attaque, faisant progresser la balle vers l’avant, ne font pas d’erreurs en assurant les rollballs et en maintenant une possession de balle maximale, à 100%.

 

Cette statistique est vitale en match et les statistiques ne mentent pas.

 

Parlant de statistiques, c’est un bon moyen d’identifier les forces et faiblesses, et elles devraient être utilisées même au plus faible niveau.

Il faudrait commencer par quelques chiffres de bases:

* Nombre de Sessions réalisées en attaque ?

* Nombre de Sessions défendues sur la ligne ?

* Nombre d’essais marqués : Qui ? Comment ? Quelle combinaison ?

* Nombre d’essais encaissés : Qui ? Comment ? Quelle combinaison ?

 

Par ailleurs, un objectif de 0% d’erreurs concernant les techniques de base, est réalisable.

On ne peut pas se fixer d’objectif moindre même aux niveaux les plus faibles car quand on y pense cela signifie des passes sures, des ballons bien attrapés et un jeu propre et cohérent.

 

Avec mes équipes NZ cela signifiait aussi être le plus « productif » possible pendant nos possessions de balle.

Pas de touchés « gaspillés » sur la ligne en ne sachant pas quel mouvement ou combinaison lancer.

En d'autres mots, un touché à un but et doit s'intégrer dans un mouvement ou démarche globale.

 

Ainsi dans le jeu, il y a forcément un instant où nous nous retrouvons dans une situation imprévue. Nous devons donc travailler ensemble pour définir un (ou des) lancement(s) de jeu.

Une simple “quickee” peut être une solution (roll ball joué à deux sur les 5m, avec plongeon pour essai). C'est une occasion de marquer simple et quelque soit le résultat, cela laisse le temps aux coéquipiers de se réorganiser et de mettre en place un jeu approprié.

 

Possession, signifie également d’être efficace pendant les possessions de balle en sachant construire des essais et s'adapter aux phases de jeu improvisées (exemple : un attaquant crée une brèche dans la défense avec une course de 50 m) et pas nécessairement suivant des phases de jeu pré-établies (comme les « 21 » et « 33 »).

En clair, les joueurs doivent pouvoir s'adapter le plus vite possible aux nouvelles situation de jeu.

Les phases de jeu préétablies quant à elles, doivent servir à créer des lancements de jeu. Elles permettent de se mettre en situation de gagner les rollballs et de créer un désordre dans la défense.

 

3 – Position

Cette partie se divise en 3 sous-parties :

3.1 – Field Position (Position sur le terrain)

Il faut s’assurer de gagner le maximum de terrain avec ou sans la balle grâce à une conservation de balle de 100% et des avancées significatives.

Ce qui permet d’exercer une forte pression et gagner du terrain, depuis la zone de défense jusqu’à la zone verte.

 

Il y a alors 2 approches selon qu'on soit en défense ou en attaque :

En attaque, nous nous attacherons à gagner le maximum de terrain grâce à une conservation de balle de 100% et des avancées significatives.

En défense, le but est alors de minimiser l'avancée adverse et ainsi conserver le terrain gagné. Pour cela on s'attachera à ne jamais être “hors-jeu”, c’est-à-dire s’obliger à reculer à 5 m où que l’on soit situé sur le terrain.

 

En défense il y a un autre moyen pour gagner du terrain : L’équipe peut gagner du terrain en pratiquant une défense agressive.

Par exemple, lors du 5ème et dernier touché.

Cela ne s’applique que sur un 5ème touché « statique » (pas d’attaquants lancés) et si tous les défenseurs (même ceux éloignés du ballon) font face aux attaquants et montent rapidement sur l’adversaire, en mode “blitz” (ndlr : A ne pas confondre avec le « shoot »).
En résumé, plus les défenseurs montent sur l'attaque, plus ils gagnent de terrain en cas de récupération de la balle et moins ils en auront à gagner en passant en mode « attaque ».
On voit souvent des attaquants se mettre à jouer comme au « 7 » lors du dernier touché, reculant pour se mettre en position favorable.

Si alors nous montons en défense, de façon collective, au final tout ce terrain sera gagné en cas de touché.

 

J’ai utilisé ce procédé avec mon équipe scolaire dans le passé et il nous est arrivé de partir de notre propre ligne des 5 m et de repousser les attaquants jusqu’au milieu du terrain ; pendant que ceux-ci se faisaient des passes entre eux, tentant de trouver un intervalle.

 

Côté attaque, à un niveau plus élevé, la position sur le terrain signifie aussi occuper le terrain efficacement sur la largeur, et spécialement lorsque vous souhaitez installer votre jeu sur la ligne.

Pour travailler cela, je sépare le terrain en 2 dans le sens de la longueur et j’entraîne les middles à jouer du côté ouvert et non vers le « petit côté » où il y a trop peu de place pour jouer.

Cela signifie aussi mettre en place certaines règles comme celle qui consiste à dire que l'équipe finit sa « session » dans la partie du terrain la plus éloignée de la box adverse afin de compliquer leur tâche et les obliger à perdre des touchés.

 

3.2 - Ruck Position (Position dans le rollball)

En attaque :

S’assurer de la meilleure position dans un rollball c’est par exemple, prendre le touché entre deux joueurs car 2 joueurs mis hors de position, c’est mieux qu’un seul.

Ceci signifie aussi pour votre équipe que le prochain demi est déjà là au moment où le touché est effectué.

Nous appelons « down time » le temps écoulé entre le posé du ballon et la passe du demi.

Le “down time” doit être le plus court possible (ndlr : dans tous les cas il ne doit jamais excédé 1 seconde).


En défense :
(ndlr : Un rollball ca se gagne, aussi bien pour un attaquant que pour un défenseur)

Pour un défenseur, gagner la position du touché signifie défendre sur un attaquant alors que son corps est encore droit.

Exemple : Un joueur court vers vous.

Option 1 : Vous l’attendez. Il se penche alors en avant et réalise son posé de balle en même temps qu’il vous touche. En plus s'il joue bien le « coup », il vous touchera sur le côté et légèrement en arrière (presque au niveau de votre fesse). Ca lui permet de gagner quelques centimètres en plus et cela vous place encore plus en position de recul et de hors-jeu.

 

Résultat : C’est l’attaquant qui gagne le rollball car il a gagné du temps dans son déroulement et vous en avez perdu (dans le temps qui est nécessaire à votre repli à 5 m).

 

Option 2 : Vous courez vers lui. Vous pouvez alors le toucher alors qu’il est encore dressé. Vous avez alors le temps de commencer votre repli alors qu’il se penche et que le rollball n’est pas encore joué. Quand il le sera vous aurez gagné 3 m de repli.

 

Résultat : Vous avez gagné la position du rollball car vous n’êtes pas sous pression.

 

L’option 2 est donc privilégiée et est cohérente avec une défense efficace.

(ndlr : Inversement un touché efficace en attaque, c'est un touché anticipé, mettant le défenseur hors de position. C’est moi, en tant qu’attaquant, qui décide où, quand et qui je touche)

 

3.3 - Position of Availability (Position dans le jeu).

En attaque cela signifie que les joueurs se repositionnent de façon appropriée après avoir passé la balle.

Cela signifie qu’ils sont près à tout moment à recevoir la balle même de façon inattendue. Il ne peut y avoir de surprise…

Les maîtres mot sont réorganisation et adaptation.

 

En défense, cela signifie se replier systématiquement pour être « en jeu », permutant si nécessaire. Cela signifie aussi pour les joueurs de conserver une formation défensive correcte et adaptée à la situation (zone verte, zone orange, zone rouge), jusqu’au retour sur la ligne de défense.


Résumé des 5 P

Si l’équipe s’entraîne pour parvenir à maintenir le plus haut pourcentage de réalisation de « 5P », et ce à chaque minute de la partie, elle sera dans les meilleures dispositions pour gagner.

Et si vous ajoutez à cela des “basiques” maîtrisés (passe, rollball, plongeon, ..), une capacité à gagner du terrain, un rythme soutenu et des joueurs décisifs, le succès sera forcément au rendez-vous.


Mardi 13 Août 2013
TPAG
Lu 1083 fois

Le Touch... Kezako ? | Discussions autour du jeu | La vie du club | Informations | Women's Touch | Pour nous joindre