Touch Pas au Grisbi

... Reprise des entraînements : Le mercredi 04/09 à 20h ...

LA DEFENSE : L'état d'esprit




L’ETAT D’ESPRIT

 
Pourquoi un tel thème ?
Tout simplement parce que si vous ne prenez pas d’essais, vous aurez toutes les chances de gagner vos matchs, ou au pire de faire match nul.
C’est une évidence mais on l’oublie malheureusement souvent (ou on l’oublie volontairement…).
Car travailler la défense c’est beaucoup moins « fun » que travailler l’attaque.
 
Malheureusement, aujourd’hui il est clair que les joueurs sont beaucoup plus fatigués à l’issue d’une phase d’attaque qu’à l’issue d’une phase de défense ; voir même se reposent lors de cette dernière.
Ce n’est pas normal.
 
En défense, il vous faut garder à l’esprit de ne pas prendre d’essais, et ce coûte que coûte.
Pour cela il vous faudra mettre en place vos propres « outils » de motivation afin de répondre à ce défi.
Et pour vous y aider, voici quelques pistes à explorer :
 

La défense : Avant tout un esprit d’équipe.

Au risque de vous décevoir, le meilleur joueur du monde ne pourra pas empêcher une équipe « faible », ou jugée comme telle, de marquer.
Alors remballer votre fierté et mettez vos capacités physiques et techniques au service de l’équipe car la défense ne s’entend qu’en équipe.
 
Quelque soit votre initiative (shoot, swap, défense inversée, …), il faudra qu’elle s’inscrive dans un schéma collectif, sous peine d’être un désastre et mettre vos partenaires en difficulté.
 
En défense il vous faudra être humble si vous voulez progresser, et beaucoup discuter entre vous lors des entraînements.
Il faut expliquer ce que l’on fait (pourquoi, comment, quand, …) et surtout il faut que tout le monde le comprenne et l’accepte !
Nous faisons tous des erreurs mais il est important d’effacer toute incompréhension au sein de l’équipe.
Tous les joueurs doivent savoir quoi faire à un instant « t », et tous ensemble…
 
Il faut également savoir identifier les faiblesses physiques et techniques de l’équipe, y compris les faiblesses passagères inhérentes au jeu en cours (fatigue ponctuelle d’un ou plusieurs joueurs) et organiser sa défense en fonction.
Un seul mot d’ordre : Solidarité…


La communication.

Comme vous devez jouer en équipe, il est primordial d’avoir des leaders en défense, comme il en existe en attaque.
Or si en attaque les leaders sont souvent les middles (même si personnellement je trouve que les links sont les mieux placés de part leur « excentrage », leur offrant une vision du jeu plus large), en défense ce sont les ailiers les mieux placés pour « gouverner » les manœuvres de l’équipe.
 
Ce sont eux qui surveillent le bon fonctionnement de la défense et ordonnent son organisation :
  • L’ordre « stop » du repli défensif à 5 ou 10 mètres.
  • L’ordre « mirroir » en cas de pénétration du demi adverse dans l’en-but.
  • L’ordre « glisse à gauche (ou à droite) » sur les inversions de jeu.
  • L’ordre « serrée » sur les phases de jeu proche de la ligne d’essai.
  • L’ordre « ligne » pour un repli sur la ligne d’essai.
  • L’ordre « montez » pour la montée défensive (obligatoire ou non)
  • Les ordres de défense inhérents aux techniques d’attaque adverse : Comme « 21 » pour signaler au joueur en position de middle défensif de se préparer à couper la trajectoire de l’adversaire (voir chapitres précédents)…
  • Comptez les touchés adverses pour savoir quand mettre la pression
  • Etc…
 
Ce sont eux également qui auront pour rôle de réguler la défense en « shoot » : Ils auront alors la tâche d’arrêter les montées défensives type « shoot », s’ils voient que les défenseurs ne sont plus au niveau physique requis, surclassés techniquement, désorganisés, ou lorsque le jeu « bascule » dans la moitié de terrain défensive (zone orange).
 
Ce rôle de leader doit être compris et accepté par tous.
 
Autre communication possible : Entre défenseurs.
Cette communication a pour but de rappeler certains défenseurs distraits à la réalité du jeu et de la défense : « c’est le mien », « c’est le tien », « serre », « swap », « avec moi », « attention, tu en as un sur ta droite », etc….
Elle permet aussi aux joueurs d’avertir ses partenaires les plus proches sur certains faits de jeu, et leur permettre d’adapter leur défense : « je suis blessé », « je suis mort », etc…
 
Bref : Communiquez !!


La concentration

Comme nous l’avons évoqué plus d’une fois, le Touch est un jeu basé sur la vitesse et la capacité à créer des intervalles.
En défense il est donc important de savoir lire l’attaque adverse et la situation de sa propre défense à un instant « t ».
Ca permet à la défense d’anticiper certaines phases de jeu et ainsi contrer l’attaque.

Pour cela il faut rester attentif au jeu : Aux décisions arbitrales, aux mouvements des adversaires qui ne sont pas porteurs du ballon, aux pieds (ou bassin) du porteur du ballon pour éviter les feintes de passe ou de courses, à votre partenaire qui vient de glisser, aux remplacements adverses, aux compétences techniques et physiques de votre vis-à-vis, à votre position sur le terrain (ligne d’essai, 5m, 10m, ligne de touche, …), etc…
 
Bref, comme dirait l’autre : « Be aware »…


L’engagement physique.

Si le Touch est un jeu basé sur la vitesse de jeu, et donc un engagement complet des joueurs, cela ne concerne pas uniquement l’attaque, comme nombre de joueurs ont tendance de l’oublier.
 
Ainsi, lors des phases de « shoot », il sera important de monter sur les attaquants en sprintant, avec la même intensité que vous mettez à produire une course d’attaque dans un intervalle ; le but étant d’arriver le plus tôt possible sur le porteur du ballon.
Et cette intensité devra être produite par l’ensemble des défenseurs « shootant », et ce d’autant plus que le niveau technique de l’équipe adverse est important ; le défenseur visant le porteur du ballon ayant de fortes chances d’être « mis dans le vent » par une passe rapide.
 
Dans les phases de défense sur la ligne d’essai, les défenseurs devront appliquer toutes les méthodes connues pour se remettre en jeu le plus rapidement possible après chaque rollball ou tapball, le tout dans le respect des mouvements et tactiques d’équipe du moment (défense glissée, swap, etc..).

Autre point : Si les attaquants plongent souvent pour atteindre la ligne d’essai, les défenseurs devront le faire aussi pour combler un retard de « glisse ».
C’est souvent le cas pour les ailiers, mais pas seulement, qui doivent abandonner leurs ailes pour permettre le resserrement défensif.
 
En résumé : Il faut tout "lâcher" en défense.
Un défenseur doit être aussi fatigué (voir plus) qu’un attaquant ; d’où la règle : 1 attaque + 1 défense, et vous sortez.

Voilà... Cet article clos notre thème consacré à la Défense.
Vous pourrez retrouver l'ensemble de ces articles en téléchargement dans la rubrique "documents".

A bientôt.
TPAG

Vendredi 6 Juin 2014
TPAG
Lu 1286 fois

Le Touch... Kezako ? | Discussions autour du jeu | La vie du club | Informations | Women's Touch | Pour nous joindre